Grand Prix suisse “Santé-Entreprise”: une nouvelle formule

De nombreuses entreprises engagées font preuve d’innovation en matière de santé en entreprise. Leurs initiatives restent souvent méconnues, par manque d’exposition. Il s’agit là d’une double perte:
– une perte pour la société, qui ne profite pas de l’expérience acquise,
– une perte pour l’entreprise innovante, qui ne profite pas suffisamment des retombées en termes d’image et de réputation, sur le marché de l’emploi notamment.

Citizen@Work-Swiss délivre des prix subventionnés par la SUVA, l’OFSP et Promotion Santé Suisse pour combler ces pertes: par le biais du Grand Prix Suisse “Santé-Entreprise”, notre mission est de détecter, évaluer et promouvoir les initiatives des entreprises en matière de santé en entreprise.

Cette année, les chèques remis aux entreprises sont inférieurs à ceux remis pas l’Association Européenne pour la Promotion de la Santé (AEPS): il s’agit, sur la base du même financement, de permettre une meilleure diffusion des idées innovantes. Nous offrons donc désormais aux 3 lauréats un clip vidéo de qualité professionnelle, tourné dans leurs murs et avec eux, qu’ils pourront diffuser sur les réseaux sociaux et leur site internet, et qui permettra de mettre en avant leur engagement à devenir des employeurs modèles.

Ainsi, nous visons à démontrer que la santé en entreprise n’est pas qu’une affaire de réduction de coûts, mais avant tout une affaire de performance et d’attractivité.

Pour postuler vous aussi, cliquez ici.

Voici l’exemple du clip tourné pour la ville de Lucerne, lauréate 2016:




Journée Suissepro à Bern le 15/09

Nous sommes heureux de relayer l’information sur la tenue de la journée Suissepro “Nouvelles approches et dimensions en santé et sécurité au travail” sur les thèmes :

  • La salutogénèse en pratique
  • L’évolution de la santé et sécurité au travail
  • De l’individu à l’organisation

Suissepro rassemble les professionnels de la santé et de la sécurité au travail en Suisse pour promouvoir les échanges interdisciplinaires de connaissances et d’expérience visant à l’amélioration des conditions de travail pour toutes les personnes actives.

Des personnalités de renommée internationale vont présenter lors de ce colloque les évolutions en cours dans le paysage de la santé et de la sécurité au travail, et partager leurs points de vue sur les priorités d’action. Ces nouvelles approches seront présentées de façon plus positive par la promotion des facteurs “salutogénèses” (créateurs de santé) plutôt que par le risque.

Inscription (avec participation) par ce lien : http://www.frechzeller.ch/journee_suissepro.aspx

La journée se déroulera en plusieurs langues avec traduction simultanée en français et en allemand.

 

 

 




Clivage Performance/Santé : sortir de l’illusion

Pour de nombreuses entreprises, les questions de performance et de productivité sont au cœur des démarches d’amélioration continue, qui visent notamment à optimiser les processus et à minimiser les pertes. Les questions RH sont quasi-systématiquement traitées à part, comme si on oubliait que lesdits processus sont portés par des Hommes dont l’efficacité au travail est déterminée par la santé physique et psychique.

Il faut donc ramener la gestion de la santé au cœur des stratégies d’entreprise.

Prenons l’exemple de Google, dont on peut adhérer ou non à la philosophie. Mais l’on doit reconnaître que la stratégie est limpide : en se positionnant comme « employeur modèle », Google cherche à attirer et à garder les talents, qui en retour lui permettront d’être leader dans de nombreux domaines, notamment liés à l’innovation technologique. Les coûts liés au recrutement, au remplacement et à la formation des collaborateurs sont réduits car le taux de rotation est faible. Attractivité sur le marché de l’emploi et performance vont donc main dans la main.

Des études récentes démontrent aussi la corrélation entre santé et performance. Pour ne citer qu’un exemple parmi d’autres, 1 € investi dans la promotion de la santé au travail rapporte à l’entreprise entre 2,5 et 4,8 € (source OSHA, «Promotion de la santé au travail pour les employeurs », 2010).

Ce positionnement « d’employeur modèle » n’est pas réservé qu’aux grandes entreprises. Toute PME reconnue dans son domaine et sur son territoire comme bon employeur pourra en bénéficier, du restaurant au laboratoire pharmaceutique, en passant par le salon de coiffure et la start-up.

Olivier Girard

Olivier Girard




Lauréats des Grands Prix Suisse “Santé-Entreprise 2016”

 

Prix2016-Fr

Le 28 janvier 2016, la section suisse de l’Association européenne pour la promotion de la santé (AEPS) a, cette année encore, décerné les Grands Prix Suisse «Santé et Entreprise».

Les lauréats

Les prix, octroyés avec le soutien de Promotion Santé Suisse, de la Suva et de l’Office fédéral de la santé publique, ont été remis à la Ville de Lucerne, à Mercedes-Benz Suisse, à l’Université des Sciences Appliquées de Zurich ainsi qu’au centre de soins de Bachwiesen. Ces quatre institutions ont été récompensées pour la mise en œuvre exemplaire de leurs programmes de promotion de la santé et de prévention. Compte tenu de la qualité élevée des projets soumis, le jury a, cette année, attribué la deuxième place à deux projets.

L’AEPS, section suisse de l’association européenne Citizen@Work, a remis un prix à des entreprises qui se sont particulièrement distinguées dans le domaine de la promotion de la santé en entreprise. Les Grands Prix Suisse «Santé et Entreprise», dotés de 25 000 francs au total, bénéficient du soutien de Promotion Santé Suisse, de la Suva et de l’Office fédéral de la santé publique. Ils récompensent des projets innovants dont il est prouvé qu’ils contribuent à améliorer la santé des collaborateurs.

Des mesures axées sur la pratique avec des effets considérables

Le projet lauréat de l’édition 2016 est le programme «zäme gsond onderwägs» de la Ville de Lucerne. Le but était de promouvoir la santé auprès des collaborateurs et cadres dirigeants du Service des Ponts et chaussées de la Ville de Lucerne, et de les aider à réduire le nombre d’absences grâce à des mesures concrètes de promotion de la santé. Le projet a convaincu par la méthode exemplaire sur laquelle il repose, consistant à établir, sur la base d’une analyse de santé, des mesures ciblées en matière de nutrition, d’activité physique et de développement de la conduite. «La durée du projet – quatre ans au total, sous la devise “lentement mais sûrement” – ainsi que l’implication active et directe des cadres dirigeants et des collaborateurs dans l’élaboration des mesures ont fortement contribué au succès de la démarche», explique Eveline Bucheli, responsable de projet et cheffe du service Gestion de la santé. ique peuvent produire des effets considérables et durables.Le projet de la Ville de Lucerne illustre à la perfection comment des mesures bien ciblées, faciles à mettre en œuvre et axées sur la prat

Des concepts pragmatiques et des mesures innovantes

Cette année, Mercedes-Benz Suisse SA et le département de la santé de l’Université des Sciences Appliquées de Zurich se partagent la deuxième place. Mercedes-Benz Suisse SA et Mercedes-Benz Financial Services Schweiz AG, entreprises appartenant à Daimler AG, ont élaboré un programme de santé intitulé «Mercedes bewegt» basé sur les trois piliers que sont la nutrition, l’activité physique et le sommeil/la régénération.

 

L’entreprise a procédé de la même manière dans chaque domaine: actions pour les collaborateurs, exposés et ateliers organisés pendant le temps de travail, mais aussi témoignages ou encore vaste dispositif de communication. «Nous avons voulu faire en sorte que les collaborateurs se familiarisent avec cette thématique en mettant en relation les mesures de promotion de la santé avec notre métier de base», précise Jan Brinker, responsable RH. «Par exemple, grâce à des étiquettes mentionnant la densité énergétique, nous avons indiqué la densité nutritionnelle des menus au restaurant du personnel; des répartitions par groupes ont été systématiquement effectuées sur la base de notre gamme de modèles; nous avons aussi proposé des boîtes à outils comme moyens auxiliaires de prévention sur le thème de la régénération».

Le département de la santé de l’Université des Sciences Appliquées de Zurich s’est fixé comme objectif de sensibiliser ses cadres dirigeants et collaborateurs à la santé psychosociale. Regula Neck-Häberli, responsable du service Gestion de la santé en entreprise, met en évidence les défis à relever dans ce domaine: «Des études montrent que les difficultés d’ordre psychosocial, bien que largement répandues dans la population, sont encore un sujet tabou, souvent méconnu et objet de préjugés». Le département de la santé de la ZHAW a opté pour des mesures innovantes telles que le théâtre interactif, afin de soutenir le personnel chargé de traiter les difficultés d’ordre psychosocial et de développer leurs ressources.

Investissement dans l’avenir: promouvoir la santé des apprentis

La troisième place revient au centre de soins de Bachwiesen qui, dans le cadre de son projet, a volontairement mis l’accent sur les jeunes collaborateurs pour les aider à s’insérer dans le monde du travail. Le centre de soins a en effet offert à ses apprentis des leçons de tai chi pendant les heures de travail, sous la direction d’un professionnel, en la personne de Monsieur Marko Nedeljkovic. Le but était de leur transmettre une méthode en vue de se détendre et de prévenir les douleurs musculo-squelettiques, mais aussi de réunir à un même moment et en un même lieu des apprentis de différents groupes professionnels ayant des unités de cours et des horaires différents. Les cadres dirigeants ont à cet égard joué un rôle-clé quant à la mise en œuvre du projet et à la participation des jeunes aux cours.

«Sensibiliser nos apprentis et stagiaires à leur propre santé, leur apprendre à gérer leurs difficultés et leur donner la possibilité de se détendre sur leur lieu de travail est non seulement quelque chose que nous souhaitons promouvoir en tant qu’entreprise, mais c’est aussi le signe de l’estime que nous avons pour nos apprentis», souligne Margarete Römpler, en charge des questions liées à la qualité et à la santé.

Les Grands Prix Suisse «Santé et Entreprise»

Les Grands Prix Suisse «Santé et Entreprise» sont remis par l’Association Européenne pour la Promotion de la Santé, section suisse de Citizen@Work. Les prix sont décernés à des organisations qui ont mis en œuvre des programmes de promotion de la santé et de prévention dont les effets sont prouvés. Ces prix, ainsi que la dotation totale de 25 000 francs, bénéficient du soutien de Promotion Santé Suisse, de la Suva et de l’Office fédéral de la santé publique.

Pour toute information complémentaire ou pour toute question, veuillez-vous adresser à:

Olivier Girard

Olivier Girard,
Président de la section suisse de l’AEPS – Citizen@Work

Photos des projets lauréats: Photos des lauréats